Restauration d’une croix enfouie dans les buissons

« Dans ce champ se trouvait au XVIIème siècle la chapelle du Bois Glé. Cette croix en rappelle le souvenir. 1966 »

Tout est dit. Et pourtant non, car l’histoire remonte bien avant.

Nous sommes en Bretagne dans le village de Guer.

Cette inscription gravée grossièrement sur le socle l’a été lors de la 2e restauration de cette croix de bois en 1966 par Marie-Angèle lorsqu’elle était enfant et que son père refit le socle. Les années durant, la croix se fit totalement engloutir par la végétation.

Il fallut alors à nos bénévoles d’un jour de la force et du temps pour couper ces lauriers et faire réapparaître le bois et son petit Christ, prisonniers depuis des décennies de cette armure verte. 

L’idée de restauration de ce calvaire en particulier vint de quelques élèves-officiers de l’EMIA (Ecole Militaire Interarmes) de Coëtquidan. Une vingtaine de ces hommes de la promotion dupin ont œuvré et restauré cette belle croix, lui rendant sa grandeur d’autrefois.