Ainsi était St Louis

17,00

Description

Com­ment Saint Louis est-il deve­nu la figure la plus admi­rée de l’histoire de France ? Il a été, au XIIIe siècle, le maître incon­tes­té de toute la chré­tien­té. Son amour de la paix et de la jus­tice en feront un sou­ve­rain, déjà de son vivant, au pres­tige moral incon­tes­té. Celui qui reçut une édu­ca­tion si exi­geante de la part de sa mère Blanche de Cas­tille a pas­sé sa vie gui­dé par deux livres : les Évan­giles et les Psaumes. Saint Louis défen­dit éga­le­ment une cause qui était celle de toute l’Europe chré­tienne : la croi­sade. Par ses voyages outre-mer, il vou­lut recon­qué­rir Jéru­sa­lem, défendre les chré­tiens pré­sents en Terre sainte contre les attaques musul­manes et conver­tir les infi­dèles à la foi catholique.Tous ses choix, pri­vés comme publiques, n’avaient que Dieu comme fina­li­té. Saint Louis aurait don­né sa vie pour la conver­sion d’un seul homme à la foi du Christ. Son quo­ti­dien était ani­mée par la volon­té de faire triom­pher le bien quoi qu’il lui en coû­tât : “Avance le bien par tout ton pou­voir,” pré­co­ni­sait-il à son fils. Au fil des pages, vous entre­rez dans la vie du roi très chré­tien et vous com­pren­drez mieux les rai­sons qui ont conduit ses contem­po­rains à l’élever au rang des grands saints catho­liques Qu’a‑t-il dit ? Qu’a‑t-il réa­li­sé de si remar­quable pour que, plus de sept cents ans après sa mort, son règne conti­nue de nous émer­veiller ? Ce livre a pour ambi­tion de répondre à ces ques­tions. Un tel gou­ver­ne­ment, ne pou­vant être ins­pi­ré que par les Évan­giles, fut un modèle de la royau­té française.