La vie des Saints

27,00

Description

[..] En ce temps de défaillances, rien n’est plus propre à rele­ver les cou­rages abat­tus, à rani­mer les âmes éner­vées, que le spec­tacle des grandes ver­tus pra­ti­quées par les saints. Témoin de ces dévoue­ments géné­reux, de ces héroïques expia­tions, de ces renon­ce­ments sublimes, le lec­teur se sent pris d’une noble ému­la­tion, et s’écrie avec saint Augus­tin ; Num­quid non pote­ro quod isti, quod istae ? Vous n’avez rien négli­gé pour obte­nir cet utile résul­tat. Par votre style d’une sim­pli­ci­té dis­crète et de bon goût, vous avez lais­sé à vos récits édi­fiants leur charme natu­rel. Vous devez à l’obligation d’être court une sobrié­té qui ne dégé­nère presque jamais en séche­resse. Mis dans l’heureuse néces­si­té de ne racon­ter que les faits les plus inté­res­sants, vous avez eu le talent de choi­sir les traits carac­té­ris­tiques, ceux qui font res­sor­tir la phy­sio­no­mie propre et la beau­té sur­na­tu­relle de vos héros chré­tiens. Faire aimer les saints : telle est votre constante pré­oc­cu­pa­tion [..]Sa Gran­deur Mgr l’Évêque de Péri­gueux – 1er juin 1889