Nos missions

Inventorier

Découvrez l'application de SOS Calvaires !

Notre application est désormais disponible sur Smartphone ! Téléchargeable depuis les différents stores.

Pendant les explorations scoutes, les randonnées dans vos régions, pensez à bien référencer les calvaires via l’application !

L’application de S.O.S Calvaires vous permet de recenser tous les calvaires en péril ou non que vous croisez sur votre chemin en deux étapes simples :

Conditions générales de l’utilisation de l’application.

Première étape :
S’identifier et se géolocaliser.

Remplissez le formulaire :
Faites-nous part du type de croix, de l’état du calvaire, ses dimensions…

Nous réservons une surprise aux membres les plus actifs !

Envie de participer à une pose ?

Restaurer

Nos projets

5 croix de Pellevoisin

En plein coeur du Berry, aux abords du sanctuaire Notre-Dame de Miséricorde à Pellevoisin, ces 5 croix se dressent sur les routes traversant landes et forêts. Chacune avec des particularités, ces 5 grandes croix défient le temps depuis bien longtemps et nécessitent une restauration profonde.

Pour ce faire, la mairie s’occupera de financer les socles, et SOS Calvaires prendra en charge le coût des croix.

Nous avons besoin de vous pour nous permettre de restaurer ces trésors de la foi des chrétiens du Berry.
Aussi nous vous invitons dès à présent à leur bénédiction qui aura lieu les 24 et 25 août prochains, lors du Grand Pèlerinage annuel de Pellevoisin, co-présidé par l’évêque de Chartres et l’archevêque de Bourges. La date a été fixée proche de l’anniversaire de la 9ème apparition au cours de laquelle Marie a révélé le scapulaire.

Comptez sur nous pour vous préparer une bel évènement comme nous savons faire. Il s’agira d’une première pour notre association : un pèlerinage avec la pose de 5 croix dans la même journée ! A la suite de la pose des croix le samedi, une journée tous ensemble est prévue le dimanche, au sanctuaire de Pellevoisin.

La dernière croix qui fait face à l’église sera taillée sur place quelques jours avant, en conviant les habitants à se joindre à nous pour façonner cette compagne qui se tiendra au milieu d’eux pendant des décennies.

Vous pouvez nous aider en faisant un don (défiscalisable à 66%).

Montant : 8 500€

Les trois croix de Villepinte

Situées au centre du village de Villepinte, dans le département de l’Aude (11), et non loin de la citadelle de Carcassonne, ces trois croix héritées d’une mission paroissiale, nous contemplent depuis 1864.

« La cérémonie a commencé à deux heures. Une foule de peuple, toute la paroisse, les étrangers des paroisses voisines, et même éloignées ont pris part… Devant l’assistance émue jusqu’aux larmes, la procession s’est mise en marche. Elle a mit une demi-heure environ pour défiler. Les enfants ont ouvert la marches, les femmes, les hommes, les filles de la Congrégation habillées en blanc portant une couronne blanche pour l’offrir. »

Depuis plus de deux ans, notre antenne de l’Aude travaille d’arrache-pied pour remettre ces trois croix en état.

La mairie ne pouvant financer l’intégralité du chantier, nous faisons appel à votre générosité pour financer les trois croix ainsi que le nouveau Christ, qui règnera depuis son Golgotha occitan.

Restauration de la croix du cimetière de Forest sur Marque (59)

Cette croix en bois a été élevée en 1905 dans le cimetière de la petite commune de Forest sur Marque dans le département du Nord.En 1980, le cimetière est agrandi. La croix actuelle, en pierre de Tournai, remplace celle en bois et est tournée vers le monument aux morts central.

Avec l’oeuvre du temps et de la négligence, le Christ a besoin d’entretien. C’est pourquoi, en juillet 2023, nous avons entrepris la dépose du Christ de la croix, en attente de sa réfection.

Aidez-nous à redonner à ce magnifique Christ en fonte une nouvelle jeunesse !

Montant : 800 €

Restauration de La Croix de Savigné (86)

En plein cœur du Poitou, voilà une nouvelle croix restaurée par nos bénévoles, encore une fois sans soutien de la mairie.

La commune possède des trésors de patrimoine religieux, l’église Saint-Hilaire du XIIème siècle, la crois hosannière de 1836, l’ancien prieuré de Montazai, dépendant de l’abbaye de Fontevrault. Entre autres témoins de la ferveur populaire, nous avons restauré le calvaire faisant face aux vignes, en bordure de la commune, qui tombait en ruines.

Merci de votre soutien pour que nos belles croix fleurissent partout en France, dans vos communes !

Restauration de La Croix de Savennières (49)

Au bord de la Loire, sur la commune de Savennières, ce magnifique calvaire est laissé à l’abandon, et nécessite une restauration complète, à la fois du socle et de La Croix, qui menace de tomber.
La mairie a tout juste réussi à financer les matériaux pour le socle, mais il nous manque complement pour refaire La Croix sur mesure dans nos ateliers du Lion d’Angers.

Restauration du calvaire de Marnes (79)

Au cœur du village de Marnes, dans les Deux-Sèvres (79), à la croisée des chemins du village, s’élève désormais une croix de 4m de haut, avec un Christ entièrement restauré par nos soins.
La presse local n’a d’ailleurs pas tarit d’éloges sur nos actions et notre professionnalisme.

La mairie n’a financé qu’une partie de cette restauration, pourtant chère au cœur de tous les administrés.

Nous avons besoin de votre aide pour boucler ce chantier. Merci de votre générosité !

SOS Calvaires au Mont Saint Michel !

1023 – 2023…

Voilà mille ans que le Mont est dédié à Saint-Michel, mille ans qu’il est habité. Siècle après siècle les maisons s’installaient, l’abbaye sortait du rocher et un jour, une croix fut érigée sur ce qui devint bientôt, le Parvis de la Croix de Jérusalem !

Croix de la Cure - Commune de Fraisans (Jura)

La croix de la cure, croix de mission plantée lors de la mission de mars 1890 donnée par les père prêcheurs rédemptoristes Meyer et Simonin.
Elle fut érigée dans l’enthousiasme.
« La Forge » donna la croix, qu’elle fit confectionner à l’usine. Elle se chargea aussi du montage en place. Le Christ fut acheté par souscription publique.

Le dimanche de Pâques, dernier jour de la mission, après diner, la
procession se mit en marche depuis l’église vers le lieu d’érection, le rocher qui domine la rue de l’église.

Toute la paroisse était là.

Le Christ, sur un brancard incliné recouvert de velours rouge, porté
par huit jeunes gens: Joseph Sarrazin de Fraisans, Alfred Roy de Besançon, Bardey de Dole, Alfred Beuchat et Gobillot de Fraisans. (Le non des autres n’a pu être retrouvé).

Chants, discours, rien ne manqua.

La mission avait duré quinze jours dans une ambiance excellente mais beaucoup la trouvaient trop courte pour en obtenir tous les résultats souhaités de rechristianisation de Fraisans. « Sous le Christ disent les uns, dans les fondements dit-on par ailleurs une petite boite renferme les noms des souscripteurs de la statue du Christ, qu’il les bénisse », écrit l’abbé Caroillon qui rapporte l’inauguration dans un registre de la paroisse de 1911.

La Croix est aujourd’hui en mauvais état, et nécessite une sérieuse restauration.

L’association SOS Calvaires est prête à relever ce défi de taille, et souhaite, avec le maire de la commune, inaugurer La Croix le 24 juin 2024, en l’honneur de la naissance du patron des ferronniers.

Ces travaux nécessitent des fonds importants, pour la location du matériel (sableuse, matériel de levage) et l’intervention d’un ferronier.

Aidez-nous à sauver cette belle croix de mission de 1890 !

Calvaire des Puits Blancs

Sur la colline des Puits Blancs (commune de Roiffé) aux confins du Poitou, de la Touraine et de l’Anjou, une croix en chêne du XIXème siècle n’attend qu’un nouveau socle pour se dresser à nouveau en un joli calvaire.

Avec votre soutien, ce calvaire peut être rétabli avant l'été !

Depuis son emplacement, cette croix domine le paysage alentour, riche en références historiques et spirituelles. Le chemin de Saint Martin, de Ligugé à Candes, serpente au pied de la colline. La flèche de l’église Saint-Pierre de Loudun se dresse à l’horizon, et juste à côté d’elle la Tour Carrée, donjon bâti par Henry II. Plus près, dans le creux du vallon, on voit le manoir des Eaux-Melles, logis d’Isaac de Razilly (1587-1635), chevalier de Malte et gouverneur de l’Acadie. Roiffé est également le lieu de naissance de Marie de La Ferre (1589-1652), religieuse, déclarée Vénérable en 2009, qui fonda la congrégation des Hospitalières de Saint Joseph, dont un établissement perdure aujourd’hui à Montréal.

En outre, une plaque sera apposée sur le calvaire, en hommage au Père Jean Lemaire, curé de Roiffé pendant près de 50 ans, et décédé récemment à l’âge de 93 ans. Le Père Lemaire était une figure de la commune.

Où en sommes-nous du projet ?

Le travail de restauration de la croix est déjà bien avancé. Il reste maintenant à acheter les matériaux nécessaires pour le socle.

Les travaux sont presque tous éffectués à titre bénévole par les habitants du lieu.

La restauration de la croix, l’achat des matériaux pour le socle, ainsi que la plaque établissent le buget total du projet à 2000,00 €. C’est donc la somme qu’il nous faut aujourd’hui récolter !

SOS Calvaires en Irlande

En mai prochain, nous répondrons à l’appel des Irlandais pour aller poser 5 croix celtiques sur l’Ile Émeraude dans des lieux emblématiques du pays pour redonner de l’espoir à un peuple en crise de foi, en organisant des bénédictions publiques et des poses exceptionnelles !
Rendez-vous bientôt sur nos réseaux pour suivre la fabrication des croix en chêne, notre préparation et tout notre périple au-delà des mers.
Ce projet n’est pas financé par des dons déductibles. Si vous souhaitez nous soutenir financièrement pour ce projet, vous pouvez nous envoyer un mail à contact@soscalvaires.org.

Restauration de la croix à Juvardeil

« Grâce ! Grâce ! Bonchamps l'ordonne ! »

Charles Melchior Artus de Bonchamps est né le 10 mai 1760 à Juvardeil en Anjou. Il est commandant des armées vendéennes pendant la guerre de Vendée.

Il reste célèbre pour avoir gracié près de 5 000 soldats républicains à la suite de la bataille de Cholet du 17 octobre 1793, combat au cours duquel il sera mortellement blessé.

C’est, agonisant qu’il déclara : « Mon ami, c’est sûrement le dernier ordre que je vous donnerai, laissez-moi l’assurance qu’il sera exécuté ». En effet, cet ordre, donné sur son lit de mort, produisit tout l’effet qu’on en devait attendre ; à peine fut-il connu des soldats que de toutes parts ils s’écrièrent : « Grâce ! Grâce ! Bonchamps l’ordonne ! ». Et les prisonniers furent sauvés ».

Le calvaire a été érigé à l’emplacement du château du Crucifix, lieu de naissance de Bonchamps entièrement détruit durant la guerre”. Il faudrait mettre : “Le calvaire a été érigé à l’emplacement de la maison de famille de Bonchamps (dit château du Crucifix), lieu de naissance du général vendéen, qui fut entièrement rasée entre 1850 et 1860 parce qu’en très mauvais état

Afin de restaurer ce calvaire, plusieurs choses sont à prévoir :

1) Repeindre la plaque en fonte

2) Le socle est la partie du clavaire la plus abîmée, il sera donc nécessaire de changer certaines pierres

3) Nous allons entièrement poncer et peindre la croix

Restauration de la Croix de Pleugriffet

La croix de la départementale D764 est laissée à l’abandon depuis des années. Des milliers de voitures passent chaque jours sur cet axe. Il est temps d’ériger à nouveau une croix ! 

Aidez-nous à financer la restauration de ce calvaire.

Changement de la statue de Saint-Joseph de Chauvincourt-Provemont

« Car Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. »

Saint Joseph est officiellement le saint patron de l’Eglise Catholique, le saint protecteur des travailleurs, et plus particulièrement des charpentiers et des menuisiers. Il est aussi dans la tradition chrétienne le modèle des époux et des pères. Sa statue a été volée dans une petite commune de l’Eure. Grâce à votre générosité SOS Clavaires a pu apporter une nouvelle statue.

Restauration du calvaire de Persac

« Sur la colline des Saints Gélards, on remarque, quand de Lussac, on approche le bourg de Persac, un calvaire dressant ses douze mètres au milieu d’un taillis.

Voilà près d’un siècle et demi que le calvaire de Persac domine la colline de la Chausse-Nègre. Aujourd’hui en mauvais état, le calvaire à besoin d’être restauré. Un défi de taille pour notre association qui n’a jamais restauré de calvaires aussi grand. En effet du haut de ses 12 mètres, c’est 1 tonne de chêne massif qu’il va falloir élever !

SOS Calvaires en Arménie

« Stat crux dum volvitur orbis »

Depuis plusieurs années, la situation en Arménie est critique. Les chrétiens sont persécutés et les lieux de cultes sont détruits. C’est pourquoi SOS Calvaires a souhaité soutenir l’Arménie, berceau de la chrétienté en érigant un khatchkar au sommet d’une montagne.

« Stat crux dum volvitur orbis » : la Croix demeure tandis que le monde tourne est la devise de notre association, elle sera gravée sur le khatchkar.

Grâce à vous, nous avons pu réaliser ce projet. Merci ! 

Nos antennes en France

Étapes d'une restauration

De l’arbre sur pied au calvaire ornant nos sentiers

Le chêne, l’acacia et la châtaigner sont les trois essences principales de bois qui
constituent nos croix. Ce bois nous est fourni par notre scierie voisine, et provient des
domaines privés des alentours. Après l’abattage, la grume est débitée en poteau.
Ceux-ci passent en suite par une phase de séchage, puis sont dégauchis et rabotés
pour nous être livrés dans les sections commandées.

La fabrication de la croix

Vient tout d’abord le charpentier. Après le traçage du mi-bois et celui des extrémités de la croix, coupées généralement en pointe de diamant, il procède à l’assemblage des deux éléments de la croix, le stipe, la partie verticale, et le patibulum, partie horizontale. Après ponçage, la croix passe aux mains du peintre qui applique un saturateur sur le bois pour le protéger des intempéries. Puis l’on fixe un nouveau Christ, ou celui d’origine remis à neuf quand cela est possible. La croix est alors prête à être posée.

La pose de la croix

La croix est acheminée en camion par les artisans qui rejoignent le gros de l’équipe sur le lieu de la pose. Chacun s’active à sa tâche ; il y a du travail pour tout le monde : il faut débroussailler les alentours, puis hisser et planter la croix dans le socle. Notre maçon assure alors le scellement de la croix et la séparation du socle si nécessaire. Vient ensuite le zingueur qui fixe une sorte de solin en zinc pour protéger le pied de la croix du pourrissement. Puis il accroche une petite niche prévue pour abriter une veilleuse ou des fleurs. Enfin, on appose notre plaque qui atteste de l’année de restauration.

La prière

Mais tous ces efforts ne serviraient à rien sans la prière commune des membres de l’association qui offrent à Dieu le fruit de leur travail pour qu’Il en soit le seul honoré. A la prière succède un moment de convivialité passé généralement avec les propriétaires du lieu. 

Coût d’un calvaire

La restauration d’un calvaire coûte en moyenne 1200 euros. Retrouvez dans notre infographie les différentes étapes de la restauration d’un calvaire :

Découvrez la nouvelle branche de SOS Calvaires : Les Consolatrices

Valoriser

Notre catalogue de croix

S.O.S Calvaires vous propose désormais son catalogue de croix disponibles à la vente. « Permettre à chacun de planter sa croix » fut toujours le maître mot de notre association. Ce catalogue est un grand pas pour la cause que nous poursuivons, car grâce à lui, vos projets prendront vie plus rapidement. Vous y trouverez des photos de réalisations, des prix réduits, et un réseau de distribution national ! 

 

Attention, nous n’installons pas les croix chez nos clients.

Patrimoine

Nos antennes de bâtisseurs sont chargées de l’inventaire des calvaires de leur département via l’application mobile, et, à ce titre, font des recherches complémentaires et historiques sur les calvaires entretenus. 

C’est dans ce cadre là que nos projets phares sont toujours précédés d’une période de recherches historiques poussées par nos experts patrimoniaux. 

Pour cela, nous suivons un protocole strict renseigné sur nos fiches patrimoniales développées par ces mêmes experts. 

L’association a pour projet de concourir à des prix du patrimoine comme le prix de sauvegarde des VMF, le grand prix Pèlerin du patrimoine, ou encore participer au salon international du Patrimoine.